Image de présentation de la page

VIE DE L'UNITE

L’UMR SENS inclut un pôle « Vie de l’Unité » qui couvre une diversité d’aspects relatifs à la qualité de vie au sein du collectif ainsi qu’à l’intégrité scientifique. Il est structuré autour de plusieurs grands thèmes : les conditions de travail et leurs impacts (parité, hygiène, santé, handicap, sécurité…) ; l’accueil et l’accompagnement des doctorants et jeunes docteurs ; la communication interne et externe ; la gestion des données et la propriété intellectuelle ; ou encore la réduction de l’empreinte environnemental de nos pratiques de recherche.

ClimSENS

ClimSENS est un groupe de réflexion sur la réduction de l’empreinte environnementale des pratiques de recherche au sein de l’UMR SENS.

Certains membres de l’UMR SENS ont participé à l’atelier collaboratif ‘Ma Terre en 180 minutes’ créé par et pour le monde académique afin de construire ensemble des scénarios de réduction de notre empreinte carbone. Ces approches de facilitation pourront être mobilisées dans le cadre des activités ClimSENS en synergie avec d’autres partenaires institutionnels.

A partir de début juin 2021, l’UMR SENS accueille Chloé Galant, étudiante du Master Gestion de l’Environnement & Climat à l’Université d’Aix-Marseille, pour un stage de 6 mois qui vise à réaliser le bilan carbone de notre collectif et à observer la manière dont ses membres perçoivent, comprennent et prennent en compte l’urgence climatique dans leurs pratiques de recherche.

Ce stage est réalisé en dialogue avec le laboratoire CNRS GEODE (Université Toulouse II), qui a proposé un stage parallèle avec des ambitions similaires. Il bénéficie par ailleurs d’échanges étroits avec le projet DiFUS-E.


DiFUS-E

Le projet de recherche DiFUS-E, soutenu par la MSH-Sud, vise une meilleure compréhension de la diversité des points de vue dans la recherche avec les Suds, face aux urgences socio-écologiques, comme possible levier d’action pour le changement des pratiques professionnelles ainsi que des mandats et orientations des institutions de recherche.

  • Mars 2021

L’équipe du projet accueille Abdoulaye Baradji, étudiant de Master en ingénierie, statistique et numérique (data sciences) à l’Université de Lille, pour un stage de 6 mois qui vise à analyser les résultats d’une enquête exploratoire ayant pour objectif de caractériser la diversité des pratiques professionnelles et des points de vue des acteurs de la recherche montpelliéraine face au changement climatique.

  • Mai 2021

Le projet DiFUS-E a reçu un avis favorable du Comité d’Ethique de la Recherche de l’Université Paul Valéry Montpellier 3 (n°2021-05 CER UPVM).
L’équipe a par ailleurs créé le blog Hypothèses « La recherche face aux urgences socio-écologiques : S'engager collectivement à Montpellier pour faire évoluer les pratiques des chercheur·e·s et les mandats de leurs institutions ». Ce blog vise non seulement à présenter les réflexions et résultats issus du projet DiFUS-E, mais aussi plus largement à contribuer à la constitution d’une communauté d’idées sur les pratiques et les engagements des chercheur.e.s face aux urgences, dans et au-delà de l’écosystème de recherche de Montpellier.

  • Juin 2021

L’Association Non-Conférence propose, dans le double contexte du projet DiFUS-E et de l’animation de l’UMR SENS, avec le soutien de l’IRD Occitanie, une formation « facilitation et dynamique de groupe de travail pour la recherche ».