BONDS

BONDS - Concilier biodiversité et développement dans les zones humides amazoniennes

Résumé

Les menaces qui pèsent sur l'intégrité des plaines inondables de l'Amazonie en raison de la déforestation, des barrages et du changement climatique sont de plus en plus graves, mais jusqu'à présent, les scénarios de biodiversité de l'Amazonie n'ont pas pris en compte ces environnements critiques. En nous appuyant sur des décennies de recherches axées sur les plaines d'inondation en Amazonie par les membres du consortium, nous améliorerons la caractérisation des habitats des plaines d'inondation d'eau vive amazoniennes et la dynamique d'inondation, ce qui nous permettra 1) d'augmenter les jeux de données existants sur la biodiversité des poissons, des forêts de plaine d'inondation et du phytoplancton, 2) d'évaluer les impacts potentiels des facteurs régionaux tels que le climat, les changements d'utilisation des terres et les barrages sur les habitats des plaines d'inondation, et 3) d'engager à l'échelle locale et régionale un large panel de parties prenantes dans la recherche de stratégies durables pour la préservation des zones humides. Les scénarios produits aux deux échelles seront comparés en termes de conservation des zones humides et de descripteurs de la biodiversité. Notre cadre d'étude axé sur les plaines d'inondation du bras principal de l'Amazone (Brésil et Colombie) et de la rivière Juruá (Brésil) permet de comparer des sites de plaines d'inondation d'eau vive très contrastés en termes de géomorphologie de la plaine d'inondation, d'histoire de l'utilisation et de la gestion des terres, de pression de la pêche commerciale et de densité de population humaine. Les aspects novateurs de notre travail comprennent : 1) l'essai d'une approche fondée sur la télédétection pour cartographier la biodiversité du phytoplancton dans les lacs de plaine d'inondation ; 2) l'utilisation de nouvelles données satellitaires pour augmenter considérablement la résolution spatio-temporelle des cartes d'habitat et d'inondation des plaines d'inondation ; 3) l'utilisation de l'ADN environnemental pour examiner la distribution et l'abondance relative du phytoplancton, du zooplancton et des poissons dans les lacs de plaine d'inondation et 4) des modèles de simulation multi-agent à échelle emboîtée pour élaborer des scénarios.

Abstract

Threats to the integrity of biodiverse Amazon floodplain habitats from deforestation, dams, and climate change are increasingly severe but to date, Amazon biodiversity scenarios have not considered these critical environments. Building on decades of floodplain-focused research in the Amazon by consortium members, we will improve characterization of Amazonian whitewater floodplain habitats and inundation  dynamics, allowing us to 1) scale up existing fish, floodplain forest, and phytoplankton biodiversity datasets, 2) evaluate the potential impacts of regional drivers such as climate, land use change, and dams on floodplain habitats, and 3) engage at local and regional scale a large panel of stakeholders in looking for sustainable strategies for wetlands preservation. The scenarios produced at both scales will be compared in terms of wetlands conservation and biodiversity descriptors including Essential Biodiversity Variables and Sustainable Development Goals indicators. Our study framework focusing on the floodplains of the mainstem Amazon river (Brazil and Colombia) and Juruá river (Brazil) allows comparison between whitewater floodplain sites contrasting greatly in terms of floodplain geomorphology, land use and management history, commercial fishing pressure, and human population density. Innovative aspects of our work include 1) testing a remote-sensing-based approach for mapping phytoplankton biodiversity in floodplain lakes; 2) use of new satellite data to greatly increase the spatiotemporal resolution of floodplain habitat and inundation maps; 3) use of environmental eDNA metabarcoding to examine the distribution and relative abundance of phytoplankton, zooplankton, and fish in floodplain lakes; and 4) nested-scale agent-based participatory models to develop scenarios.

Responsable du projet (au sein de SENS)

Christophe Le Page

Equipe mobilisée au sein de SENS

  • Pierre Bommel
  • Emilie Coudel

Dates début et fin des travaux

janv. 2019 déc. 2022

Partenaires

  • IRD – UMR Espace-DEV
  • INRAE
  • Instituto Nacional de Pesquisas Espaciais, Sao José dos Campos (Brésil)
  • Universidade de Brasília, Brasilia (Brésil)
  • Universidad Nacional de Colombia, Palmira (Colombie)
  • Friedrich-Schiller-University, Jena (Allemagne)
  • Norwegian University of Life Sciences, Aas (Norvège)
  • Université de Lausanne (Suisse)
  • University of East Anglia, Norwich (Royaume-Uni)
  • University of California, Santa Barbara (USA)
  • Virginia Polytechnic Institute and State University, Blacksburg (USA)