DSCATT

DSCATT - Dynamiques de la séquestration de carbone dans les sols agricoles en zone tropicale ou tempérée - Dynamics of Soil Carbon Sequestration in Tropical and Temperate Agricultural systems

Résumé

Interpellées par la question de la séquestration du carbone dans les sols pour mieux faire face aux changements climatiques, plusieurs unités du Labex Agro proposent avec quelques-uns de leurs principaux partenaires, d’associer leurs recherches sur les dynamiques à l’œuvre au niveau des sols, des agrosystèmes qu’ils supportent et des territoires ruraux qui les abritent, afin de fournir de nouveaux éclairages sur la fertilité des sols, la durabilité des pratiques agricoles et les possibilités de les améliorer en intensifiant la séquestration du carbone dans les sols.  
DSCaTT intervient sur 3 sites (au Sénégal, au Zimbabwe et en France dans la région Occitanie) et s'associe aux recherches menées sur un 4ème site, au Kenya.
Au niveau de la parcelle, les recherches permettront de répondre aux questions sur les liens entre production de biomasse et séquestration du carbone et d'établir des bilans gaz à effet de serre de référence pour des parcelles encore mal caractérisées.
Au niveau des exploitations agricoles on évaluera des pratiques susceptibles d’améliorer les complémentarités des multiples activités d'une exploitation (cultures, élevage, foresterie…).
A plus grande échelle (territoire ou réseau d'agriculteurs), on dressera l'inventaire des différents compartiments des agroécosystèmes et des flux de matière organique. On analysera le rôle du contexte socio-économique et biophysique et testera plusieurs changements possibles et leurs impacts sur les dynamiques de séquestration, la sécurité économique et alimentaire des agriculteurs et les ressources naturelles.
Ces connaissances scientifiques et celles des agriculteurs concernés seront débattues et utilisées pour une évaluation transdisciplinaire de plusieurs stratégies de séquestration du C dans les sols agricoles. Compte tenu des changements et des incertitudes, une démarche d'évaluation multi-critères in itinere et prospective permettra des itérations entre évaluation et redéfinition de stratégies pour faire face aux changements globaux dans l'agriculture.
La systématisation, le partage et la diffusion des savoirs enrichis par le projet ciblera plusieurs publics, avec une diversité de supports de communication et d'outils d'évaluation.  
Le projet veille à ne pas imposer des problématiques d'atténuation du CC mais à faire le lien entre la compréhension des processus qui régissent la pérennité de la séquestration du carbone et la prise en compte des objectifs de développement des agriculteurs ainsi que de leurs contraintes.

Contribution de l’équipe Sens

De façon itérative :

  • co-concevoir et évaluer différents scénarios de séquestration du C dans les sols de plusieurs systèmes agricoles.
  • encadrement travaux pour caractériser les dynamiques de séquestration du C dans les sols à l'échelle du village ou du territoire, compte tenu des institutions locales et des politiques publiques
  • enquête sur le recours aux métaphores du sol, avec des enjeux de sensibilisation contre la dégradation des sols et des enjeux de dialogue transdisciplinaire.

Responsable du projet (au sein de SENS)

Abigail Fallot

Equipe mobilisée au sein de SENS

  • Etienne Delay
  • Jean-Pierre Muller
  • Françoise Gérard

Dates début et fin des travaux

janv. 2019 déc. 2023

Partenaires

  • IRD - Eco&Sols
  • CIRAD - AIDA, Eco&Sols, GREEN, SELMET
  • INRA - Eco&Sols, SYSTEM
  • ISRA - LNRPV, BAME
  • Université du Zimbabwe - Faculty of Agriculture
  • SCOP Agroof
  • ISC-PIF