Image de présentation de la page

Juliette Duval

Photo du membre

Madagascar

Membre Doctorant

 Ethnoécologie et paléoécologie 

Sujet de thèse :  Influence des feux d’origine humaine sur la dynamique des écosystèmes forestiers à Madagascar : une approche paléo-ethno-écologique d’il y a 2000 ans jusqu’à aujourd’hui 

Depuis plusieurs décennies, les hotspots de biodiversité que constituent les écosystèmes malgaches sont menacés par les pratiques humaines de feu sur lesquelles les populations rurales fondent traditionnellement leurs modes de production agricole et de gestion de l’environnement. Aujourd’hui, aux enjeux environnementaux de conservation s’ajoutent des enjeux socio-politiques de sécurité alimentaire et de développement ; l’influence de ces feux sur la biogéographie des écosystèmes (notamment forestiers) est donc à évaluer précisément dans le questionnement de la durabilité des socio-écosystèmes malgaches. Cette thèse se propose de croiser une approche ethnoécologique des dynamiques actuelles/récentes qui caractérisent les interactions feu-forêt avec une approche paléoécologique sur une échelle temporelle plus lointaine remontant à l’arrivée présumée des humains sur l’île. Des méthodologies complémentaires (enquêtes, relevés botaniques et carottages sédimentaires lacustres), calibrées par des analyses de télédétection, seront menées à l’échelle paysagère sur une zone d’intérêt majeur dont la localisation reste à définir de la manière la plus pertinente possible. Cette thèse s’appuie sur des collaborations avec les universités d’Antananarivo, de Jena et Göttingen ainsi qu’avec le LMI « Paysage » dans lequel intervient l’UMR SENS.

Adresse professionnelle : ISEM 1093-1317 Route de Mende 34090 MONTPELLIER

E-mail : juliette.duval@ephe.sorbonne.fr

Téléphone :

Ecole doctorale : ED60